Gestion du temps et jeux vidéo

19 juin 2006 - 17:56 | Dans Organisation et gestion | 5 commentaires

Si comme moi vous êtes « tombés dedans quand vous étiez petits », vous devez savoir que l’on peut facilement passer beaucoup de temps sur des jeux vidéo. Si ce temps passé n’est pas maîtrisé, il peut vous empêcher de réaliser vos projets.
Voici donc quelques conseils pour jouer de façon « intelligente »:

1. Evitez les jeux à abonnement

Si vous devez payer chaque mois pour jouer, comme c’est le cas pour la majorité des jeux massivement multijoueurs (World of Warcraft et compagnie), vous allez forcément en vouloir « pour votre argent » et tenter de rentabiliser votre argent en jouant le plus possible, et culpabiliser lorsque vous prendrez une semaine de vacances car vous allez payer pour rien.
Ce comportement est mauvais, le but devrait être de payer pour jouer et non de jouer parce qu’on a payé.

2. Les jeux sont faits pour se détendre

Ca peut sembler idiot ce que je viens de dire… mais est-ce que vous jouez vraiment pour vous amuser ?
Est-ce vraiment amusant de lancer pour la 500è fois une partie de Counter Strike en sachant par coeur le chemin que vous allez prendre ?
Est-ce vraiment amusant de refaire la même course de voiture pour gagner encore un dixième de seconde sur votre meilleur temps ?
Est-ce vraiment amusant de cliquer sans arrêt sur les méchants squelettes qui apparaissent devant votre nécromancien level 50 000 ?

A partir d’un moment, ce n’est plus une détente… C’est soit une drogue, soit de la compétition.

Pour donner un exemple concernant les jeux de courses. Je préfère de loin jouer au dernier Need For Speed (Most Wanted) orienté arcade malgré son scénario ridicule qu’à un jeu pointu de simulation.
Le but est de s’amuser et de se défouler, et c’est ce qui m’intéresse dans un Need For Speed où on peut gagner des courses dès le début, contrairement à un jeu de simulation où on finit dans le gazon au moindre coup de volant et où il faut passer des heures à modifier les pièces de la voiture.
Je joue pour me détendre, pas pour devenir mécanicien ou pilote de course professionnel.

3. Le piège des chiffres

Un jeu peut devenir très addictif juste avec des chiffres. Prenez par exemple GTA San Andreas, c’est un jeu ouvert (on se promène dans toute une ville pour faire différentes missions) et qui propose de nombreuses missions annexes ainsi que des objets cachés à retrouver dans toute la carte.
L’écran des statistiques montre à quel pourcentage on est dans le jeu, incluant les missions principales comme les objets à collecter. On a alors tendance à essayer d’atteindre les 100% coûte que coûte, alors qu’en fait certains aspects (collecter des coquillages ou effacer des graphitis) sont vraiment sans intérêt et rébarbatifs au possible. On ne joue plus alors pour se détendre, mais juste pour atteindre les 100% en enchaînant des actions ennuyeuses…
La même chose se passe avec des MMO (je clique sur des monstres pour atteindre le prochain « level up »)

4. Qui décide ?

Réfléchissez bien, qui décide de jouer ? Vous ? ou le jeu ?
Il y a des cas où ce n’est pas vous qui décidez… Votre guilde vous réclame pour lancer un assaut sur un fort dans un MMO? Vous devez absolument vous connecter pour voir vos niveaux de ressources dans un jeu de stratégie ? Vous devez jouez avec votre équipe à Counter Strike pour vous entraîner et vous ne POUVEZ PAS refuser ?

Dans ce cas, c’est le jeu qui décide et vous devenez son esclave. C’est plutôt idiot non ?

5. Choisissez vos jeux en fonction du temps que vous souhaiter y consacrer

Si vous souhaitez jouer un peu, n’achetez que des jeux qui ne demande pas trop de temps et qui ne sont pas trop addictifs.
Par exemple, une erreur que j’ai faîte récemment: le jeu Hearts of Iron 2. C’est un wargame qui vous met à la tête d’une nation pendant la 2nde Guerre Mondiale et vous permet de faire la guerre aux autres, de gérer vos productions, vos alliances, vos ravitaillements, etc… Un simulateur de conquête du monde en quelque sorte ;)

Le jeu n’est pas beau (c’est même très laid), mais c’est terriblement addictif et long !! Une fois lancé, impossible de s’arrêter… on VEUT continuer !… on VEUT annexer ce satané pays ! et plus on attend, plus on a envie d’y retourner pour continuer notre conquête.
Sauf que le jeu est long, très long… au moins 20 heures pour une seule partie ! (Le jeu idéal pour partir sur une île déserte, le temps de faire tous les scénarios, toutes les nations et toutes les stratégies possibles, vous avez de quoi vous occuper).

Le résultat: une fois la première partie finie, j’ai désinstallé le jeu pour pas être tenté de démarrer une seconde partie. Les MMORPG sont du même genre, c’est un gouffre à temps sans nom.
C’est comme pour les cigarettes: si vous n’y jouez pas, ne commencez pas… si vous êtes atteints, vous allez avoir du mal à décrocher.

6. Au final…

Pour savoir si vous perdez votre temps ou pas, posez vous la question suivante: Que direz vous dans 20 ans, lorsque vous vous rendrez compte que vous aviez des projets intéressants, mais que vous n’avez pas pu les faire parce qu’il fallait absolument atteindre le niveau 60 de votre Shaman Orc dans World of Warcraft ?

5 commentaires »

Flux RSS des commentaires de cet article.
TrackBack URI

  1. je ne suis pas d,accord avec ce texte car il n’y a aucune réalité! si tu achete un jeu, ce n’ai pas pour jouer avec et si tu l’adore c’est normal que tu veule le finir a 100%. c’est comme un persone qui fait une collection. son but est d’avoir la collection complete. c’est un loisir comme les jeux vidéo. donc c normal que d’y rester accrocher si t’aime ca et comme ca dit jouer une 500e partie de CS ca peut faire quoi vu que chaque partie est différente

    Comment by johnlequebecois — 9 août 2007 - 17:08 - #

  2. Je pense qu’il faut différencier deux choses : le plaisir, et l’amusement.

    Ce qui nous rends accro, c’est le plaisir de jouer. Effectivement, c’est souvent le ‘challenge’ qui est derrière ce plaisir. Battre des records, ce genre de choses. Mais ce n’est pas lié qu’aux jeux vidéos, c’est une habitude humaine en général..

    L’amusement est en général lié à la découverte d’un jeu. Dans tous les jeux actuels, il disparait très vite, car l’envie de « battre un record » apparaît rapidement.

    On ne voit quasiment plus aucun jeu uniquement drôle et fun. Car un jeu qui n’amène pas de dépendance est en général considéré comme peu intéressant, et on y joue une fois ou deux seulement.

    Lorsqu’on créé un jeu, il est bien plus intéressant de faire revenir les joueurs, et donc il faut introduire des notions de record à battre, pour créer une dépendance et une envie de jouer.

    Pour moi, cette notion est donc inhérente aux jeux, on la retrouve dans la quasi intégralité des jeux.

    Comment by Piwaï — 14 août 2007 - 16:25 - #

  3. john> ben, tu as le droit de chercher par toi même les 100 coquillages de GTA (super passionnant) ou de passer 3 heures par jour sur CS pendant 5 ans, ce qui occupera une grande partie de ton temps libre. Moi je préfère utiliser ce temps pour bosser sur mes projets, ce qui sera beaucoup plus utile à long terme :)
    Piwai> le problème, c’est le facteur temps… Si tu as envie de bosser sur des projets persos ou créer une boite, t’auras pas le temps de vouloir battre tous les records. C’était le but de l’article: faut savoir se modérer pour pas passer tout son temps sur le pc à jouer.

    Comment by Dam's — 14 août 2007 - 18:25 - #

  4. Stupide… retardé… arguments invalide.

    Comment by Buzzrandzo — 17 août 2010 - 18:36 - #

  5. Je sais que l’article date mais c’est terriblement vrai. Quel but avez vous quand vous double-cliquez sur l’icône de votre jeu favori? Personnellement c’est la détente et quand je lance CSS, c’est parce que j’ai plus la tête à lire mon méga tuto de python de 257 pages parce que ca me soule et que je ne retiens plus. Une fois que j’ai joué, je prends un truc à bouffer ou à boire et je m’y remet. C’est ca qu’il faut se dire, jouer n’est pas un but en soi, c’est un MOYEN de se détendre et de détruire le stress et l’ennui accumulé. Une fois que c’est fait, coupez le jeu! Le problème du jeu, c’est qu’il crée le stress en l’enlevant, c’est ce qui le rend addictif!

    Merci pour cet article :)

    Comment by Sam — 22 janvier 2011 - 22:42 - #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © par Conquerirlemonde.com. Tous droits réservés.