Erreur classique n°5: avoir une grande équipe

16 avril 2007 - 21:08 | Dans Erreurs classiques | 3 commentaires

Cette erreur est souvent en relation avec les erreurs déjà citées et est généralement un signe que le projet part en sucette. Il n’est pas rare de voir des équipes d’amateurs composées de 10 jusqu’à 30 membres, voir plus dans certains cas.
Je ne parle bien entendu que des projets amateurs réalisés bénévolement pendant le temps libre et par Internet, un studio pro à plein temps n’ayant pas les mêmes contraintes.

Voici les différentes raisons de ne pas avoir une grande équipe pour un projet :

- Grande équipe = grand projet
On ne recrute pas 20 personnes pour faire un Tetris, mais plutôt pour se lancer dans un grand jeu (MMO, RPG, FPS…). Avoir un projet trop long ou trop complexe est déjà une erreur comme indiqué dans les précédents articles, le fait de recruter une grande équipe pour pallier à ce problème n’améliorera pas la situation.

- Cela prend du temps
Recruter, valider les membres, leur faire passer des tests, demander leur avis, les relancer, chercher quoi faire quand ils ne répondent plus, gérer les conflits, rédiger les documents pour qu’ils comprennent bien l’objectif, organiser des réunions, etc… Cela prend du temps qui n’est pas passé à développer sur votre jeu. Ce temps augmente avec le nombre de membres de votre équipe. Passé la dizaine, cela devient ingérable.
Cela serait encore utile si tout ce travail était rentabilisé mais malheureusement… :

- La majeure partie de votre équipe sera bidon
Ca peut paraître méprisant annoncé comme ça, mais c’est souvent le cas d’une façon ou d’une autre.
On peut citer:

  • ceux n’ayant pas le niveau
  • ceux qui doivent apprendre quelque chose pour être utiles mais ne le font pas
  • ceux qui ne feront rien tout en faisant croire qu’ils bossent
  • ceux qui abandonneront
  • ceux qui n’auront jamais le temps
  • ceux qui n’ont pas la même la vision du projet que vous
  • ceux qui se barrent avec la moitié de l’équipe pour faire à peu près la même chose mais sans vous
  • ceux qui vont mettre le boxon et s’engueuler avec le reste de l’équipe
  • etc…

Ce n’est pas forcément entièrement de leur faute, la façon de les gérer compte pour beaucoup. Mais un membre bidon restera bidon même avec la meilleure organisation possible.

Tout cela se traduira par du temps perdu. N’oubliez pas que généralement les personnes compétentes et motivées sont déjà sur un projet. Si vous recrutez beaucoup de monde, ce sera sûrement des débutants à la motivation éphémère, même s’ils diront le contraire.

- Le recrutement aveugle
Comme déjà expliqué dans l’article sur l’organigrammite, beaucoup d’amateurs recrutent des équipes entières sans avoir vraiment besoin de tout le monde au départ. Recruter des testeurs dès le début ne servira à rien.

- Difficultés de mélanger les différents niveaux
Qui dit grande équipe dit nombreux caractères, talents, expériences et styles différents. Avoir une cohérence dans le code, les graphismes et la musique entre personnes de niveaux différents n’est pas aisé.

Cela augmente également les problèmes de logiciels, de version (« bah ça compile pas chez moi ! »), d’organisation (« c’est quoi svn ? »), etc… Tout un tas de problème que l’on aurait jamais eu tout seul !

- On ne s’improvise pas manager
Les professionnels ont déjà du mal avec cette partie (cf: cet article chez Jeremy Chatelaine), chez les amateurs c’est encore plus compliqué. Donc quand le premier adolescent venu veut gérer 30 personnes, cela pose souvent des problèmes.

- Le « Leader Scénariste »

Dans les grandes équipes, il s’avère de temps en temps que le leader ne sait rien faire du tout donc s’improvise « chef » et « scénariste » et recrute donc beaucoup de monde pour faire le travail à sa place. Le resultat est sans suprise.

- Ca ne marche pas !
Argument subjectif par excellence, mais je n’ai jamais vu de grande équipe réussir quelquechose.

- Quelle solution ?

Il n’y a pas de méthode miracle. Mais voici quelques conseils en vrac:

  • être très bon dans son domaine. Ne recrutez personne si vous êtes vous même « bidon »
  • commencez par des projets simples tout seul ou avec peu de monde. Vous ferez mumuse avec une grande équipe quand vous serez à plein temps dessus dans votre propre studio, en attendant, il n’y a pas d’intérêt de se compliquer la vie.
  • essayez de ne pas avoir plus de 5 personnes dans votre équipe, 1 ou 2 par domaine au max.
  • consolidez une base d’équipe solide sur un projet simple et faite le évoluer sur des projets plus complexes par la suite, quand l’équipe est solide et se connaît bien

3 commentaires »

Flux RSS des commentaires de cet article.
TrackBack URI

  1. Ce que je trouve interressant dans tes articles c’est que tu démontres (un peu ce que je tente de faire aussi) quelque chose de si évident qu’on certains se diront : bien sur je sais tout ça mais mon projet est different, je ne suis pas comme les autres, je ne tombe pas dans les pièges…
    Ces temps-ci j’essaye tant bien que mal de réasliser un jeu en Indi donc j’ai dréssé un tableau de mes besoins. Puis j’ai quantifié mes besoins et je me suis rendu compte qu’avec moins de 5 personnes je pouvais faire un prototype, ce qui est largement bien pour un début, puisque c’est l’objetctif initial. En ce qui concerne « les bidons » c’est assez complexe à évoluer surtout par Internet interposé mais je pense qu’avec un bon suivi de projet on peut très vite voir qui est « bidon ou pas ». Sinon très bon article.

    cordialement
    Pedro

    Comment by Pedro Guanaes — 17 avril 2007 - 8:15 - #

  2. Salut.
    La difficulté en fait c’est qu’il est dur de s’adresser à tout le monde, débutant total ou « presque indie ». Là pour l’instant je fais plutôt des articles de base pour que ça soit clair pour la suite.
    Pour le fait que ça soit évident, c’est souvent le problème en effet :) C’est tellement évident qu’on y pense pas et qu’on tombe dans le piège.
    Pour les bidons, la difficulté c’est que sur le net tu ne peux pas en vouloir à quelqu’un s’il est occupé à autre chose (famille, etc..) vu qu’il est bénévole et fait ça sur son temps libre. Alors que dans une boite, si un gars ne fais rien tu peux le virer tout de suite.

    A+
    Cortex – Dam’s

    Comment by Cortex — 17 avril 2007 - 19:31 - #

  3. Admirable résumé de la situation.

    Comment by Ronchon le Nain — 8 août 2011 - 12:39 - #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © par Conquerirlemonde.com. Tous droits réservés.