Question d’un lecteur: « Mon projet est-il viable ?»

26 février 2011 - 16:31 | Dans Questions - Réponses | 12 commentaires

Une question d’un lecteur, ça faisait longtemps !

Le message:
Bonjour,

Je suis tombé sur votre blog, et je dois avouer que les articles m’ont réellement aidés à me remettre en question.

Je développe depuis 2 ans et demi, principalement en flash et en java, j’ai eu de nombreux projets dont deux qui sont arrivés en version Bêta.
J’ai également créé 2 prototypes de MMORPGs en Flash.
En ce moment je développe un nouveau projet de MMORPG mais j’en parlerais un peut plus loin.

Je pense que mon parcours pourrais intéresser les développeurs amateurs:

J’ai toujours couru après le même but, créer un MMORPG en flash qui se démarquerais des autres par un gameplay qui n’avait encore jamais été vu dans un MMO flash.
Pour les graphismes, j’ai la chance de pouvoir me débrouiller seul dans ce domaine aussi, cela m’a permis d’aller plus loin dans mes projets.

1er Projet

J’ai commencé par créer un MMORPG flash nommé Leviathan Chronicles un MMORPG en 2d avec des combats en temps réel et un seul monde non instancié.
(voici une présentation du projet: http://www.siteduzero.com/forum-83-456981-p1-mmorpg-leviathan-chronicles.html).

Après 9 mois de développement, j’ai abandonné le projet car sa structure même n’était pas viable (plus j’ajoutais du contenu plus je ralentissais par manque d’organisation).
J’ai choisi le chemin le moins recommandable, mais j’ai tout de même obtenu des bases en développement Flash et réseau avec ce projet.

2e Projet

Mon deuxième projet, Eden Chronicles (lien: http://www.siteduzero.com/forum-83-506453-p1-mmorpg-eden-chronicles.html) a été conçu sur des bases infiniment plus stables.

Il s’agit d’un MMORPG en flash et en 2d isométrique.

Cette fois j’ai tout pensé à l’avance, éditeur de terrain (tile based), un éditeur d’objets (calcule le prix la rareté et le drop rate d’un objet en fonction de ses caractéristiques) et un éditeur de sorts.
En 4 mois le client était arrivé à sa version alpha (les éléments de base étaient là).

J’ai lancé une alpha test publique, uniquement pour les membres, mais ce fut un échec technique, le jeu devenait injouable avec une dizaine de joueurs.

3e Projet

Dégouté par les MMOs, j’ai décidé de changer complètement de projet, c’est alors que j’ai développé Spacelight, un petit jeu de course multijoueurs en flash où tout le monde peut créer son propre terrain à l’aide de l’éditeur inclus avec le jeu.
En deux mois la version Bêta était prête. C’est avec un grand enthousiasme que j’ai alors lancé le jeu sur Kongregate.

A mon grand étonnement le jeu fut un échec, malgré le système de classements et de niveaux, les gens ne restaient que quelques minutes voire quelques heures avant de s’en aller.
Mon jeu fut noyé dans la masse des jeux de Kongregate, et vite oublié.
Ce que j’ignorais, c’est que mon jeu était en fait une copie de Platform Racing 2 avec des graphismes différents. N’ayant rien d’innovant le jeu était condamné à l’échec.

4e Projet

Après un vide que quelques mois, je me suis lancé dans un nouveau projet, Tactical Chronicles (plus d’infos ici: http://www.siteduzero.com/forum-83-565750-p1-rts-tactical-chronicles.html).
Il s’agissait d’un remake de DOTA (une sorte de jeu de stratégie en temps réel) en flash avec une vue isométrique.

Le système isométrique a été repris de mon ancien projet de MMORPG, Eden Chronicles.

Après 6 mois de développement, le jeu fut lancé sur Kongregate, avec 6 héros jouables et 3 maps.

Une fois de plus ce fut la douche froide.

Parmi les plaintes des joueurs, le manque de joueurs !
Je garde encore un souvenir amer de l’échec de Tactical Chronicles, mais cela m’a fait comprendre que si je voulais garder les joueurs dans mes jeux je devais y ajouter du contenu pour les retenir jusqu’à l’arrivée d’autres joueurs…

5e Projet

Après tous ces échecs vous imagineriez que j’aurais retenu la leçon, mais au contraire,
je me suis lancé dans la création d’un MMORPG révolutionnaire en flash avec des combats en temps réels des ensembles d’armures épiques, des montures, et un monde immense sans instanciation.

Le projet s’appelle Akalunia Chronicles (lien: http://www.siteduzero.com/forum-83-595300-p1-mmorpg-akalunia-chronicles.html).

Aujourd’hui je développe ce projet depuis un peut plus d’un mois et la version alpha est bientôt prête. Les différents tests sont plus que convaincants quand à la capacité du clients à supporter les joueurs.

Bientôt je me lancerais dans la partie la plus longue du projet, remplir le contenu, mais avec les éditeurs et les solutions procédurales, je sais que je suis capable de pondre une version bêta.

Merci d’avoir pris le temps de lire mon parcours, étant relativement jeune (20 ans) je suis encore inexpérimenté dans ce domaine, j’aimerais avoir votre avis quand à la viabilité de mon dernier projet. Pour la partie Post-Alpha, me conseillez vous de recruter une équipe (sachant que cela est susceptible de ralentir le projet) ou de persévérer seul.
J’ai l’intention de générer des bénéfices avec le projet, dois-je déjà m’occuper de la partie Marketing ou devrais-je y penser une fois la Bêta lancée?

Dans l’attente d’une réponse.

Cordialement, MrNothing

Mes réponses:

Hello MrNothing,

alors tout d’abord, suite à ton « historique », je souhaite déjà te dire « bravo ! ».
Bravo, car malgré tous tes échecs, tu ne renonces pas et tu vas de l’avant, et ça, ça te permet d’être dans le top 1% des dev de jeux amateurs.

Concernant la viabilité de ton dernier projet:
Déjà, tout dépend de ce que « viable » veut dire pour toi.
Cela peut être :
- que ça couvre les frais de serveurs
- que ça te fasse de l’argent de poche
- que ça te permette de bosser à plein de temps dessus
- que ça te permette d’avoir une équipe à plein de temps dessus

Entre ces différentes possibilités, il y a énormément de différences (et il vaut mieux commencer par cibler les 2 premiers).

De plus, il n’y a pas forcément que l’argent que ton jeu pourrait t’apporter directement qui compte.
Si tu as un jeu qui marche, ça fait toujours bien sur un CV.
Si tu préfères te spécialiser uniquement sur la technique, que ton jeu te serve de « book » et que tu apprennes à maîtriser plusieurs technologies; ça peut être rentable si tu envisages de faire carrière dans le milieu.

Reste aussi à savoir si tu préfères ne faire que de la technique ou si tu veux faire également les autres aspects de la création d’un jeu (marketing, stratégie, etc.).
Selon les cas, il vaudrait peut être mieux t’associer plus tard avec des experts dans les autres domaines plutôt que tout vouloir faire toi même.

Donc la première question à te poser est: « Quel est mon objectif ? »

Le type de projet :
Je ne vais pas me répéter, mais je pense que tu as déjà lu mon article sur les MMOs amateurs.
Si ici cela reste dans le domaine du possible (on ne parle pas de MMO 3D à abonnement), cela reste quand même difficile de percer dans le monde du MMO, même en flash.

Les jeux sociaux (Facebook & co) seraient peut être plus simples à développer, mais il y a aussi énormément de concurrence.

Concernant le recrutement et l’aspect business/marketing:
Tu as eu la bonne idée de ne pas recruter une équipe gigantesque, et c’est sûrement pour cela que tu as réussi à atteindre le niveau que tu as aujourd’hui.

Pour la suite, cela dépend de plusieurs choses.
Si ton but principal est d’apprendre, d’avoir une expertise technique et de te faire repérer pour bosser dans l’industrie de jeu vidéo, je ne suis pas sûr que t’embarquer avec une équipe soit très utile car cela va ralentir ton développement technologique (à moins que tu prennes d’autres programmeurs avec toi, mais est-ce dont tu as envie ?).
Par contre, c’est dur de rendre sexy des compétences en informatique et la présence de graphistes pour rendre ton jeu plus beau pourrait être bénéfique.

Maintenant si tu veux aller plus loin dans ton MMO, tu vas être face au dilemme suivant:
- continuer tout seul mais être limité par le temps disponible et par les domaines dans lesquels tu n’es pas spécialiste
- avoir une équipe

Il n’est pas possible de répondre à cette question simplement car les deux solutions ont leurs avantages et inconvénients, et comme je l’ai dit tout dépend de ton objectif réel.

Mais si tu penches pour recruter une équipe, tu as deux approches:
- l’approche « bande de copains »: vous faîtes votre jeu peinardement dans la bonne humeur sans trop vous préoccuper de l’aspect business et « on-partagera-les-revenus-à-la-fin-s’il-y-en-a ».

Problèmes:

  • Dès qu’il va y avoir du pognon en jeu, ça va devenir la guerre
  • Si ton jeu marche, il va falloir gérer les droits et l’aspect juridique à la fin (à qui appartient les différentes composantes du jeu ?)
  • Il faudra partager en fonction des contributions de chacun (bonjour les désaccords)
  • Un jeu commercial doit généralement être pensé marketing/business dès le début, et pas « en cours de route »

- l’approche business: là, tu fais tout dans les règles de l’art. Contrat de cessions de droits, stratégie marketing, stratégie business, etc.

Problèmes:

  • Ça va te bouffer beaucoup, beaucoup de temps
  • C’est disproportionné pour un projet amateur
  • Le reste de l’équipe ne sera peut être pas assez « mature » pour envisager le jeu d’un point de vue business (et ça n’a rien à voir avec l’âge)
  • Ce n’est pas forcément ton domaine de prédilection, et peut être que tu n’as pas envie de faire ces aspects
  • Du temps (à priori) perdu si ton jeu ne décolle pas au final

D’où une idée: pourquoi ne pas faire ton jeu en deux temps ?
1e étape:

  • Tu fais une version light de ton MMO (tu peux lui donner un autre nom éventuellement)
  • Le jeu est totalement gratuit et ceux qui interviennent le font bénévolement
  • Ton équipe gère le graphisme, le gameplay, le community management, etc.
  • Tu restes le codeur unique, tout le code t’appartient
  • Tu élabores tes processus de développement, de support, d’organisation
  • Tu règles tous les problèmes techniques
  • Tu te construis une base de joueurs qui te servira pour la suite

2e étape:

  • Tu gardes les meilleurs éléments de ton équipe, ceux qui ont fait leurs preuves et sont partants pour une version commerciale
  • Tu fais des contrats avec les membres restants pour la cession de droits et le partage des revenus
  • Tu « jettes » tout le contenu de ceux qui ne restent pas (comme ça pas de pb de droits)
  • Tu fais le vrai MMO prévu initialement
  • Tu te sers de ton expérience sur la version light pour établir une vraie stratégie commerciale et si besoin tu pourras attirer des personnes ayant des compétences business en montrant la version light fonctionnelle

Les gros avantages de cette solution:

  • Tu ne t’embêtes pas avec des problèmes d’argent ou juridiques dès le début, ce qui serait du temps perdu si ton jeu n’attire pas les joueurs
  • Ton équipe sait à quoi s’attendre: pas de pièges, pas de promesses non tenables
  • Tu mets au point toute la technique qui te resservira pour le vrai projet
  • Tu peux adapter plus facilement ton jeu aux joueurs (plus dur si tu es sur un gros projet)
  • Tu testes ton équipe et tu fais le tri en fonction des résultats
  • Si ton projet plante après la 1e étape, tu auras une base technique qui t’appartient et quelque chose à montrer, ce qui sera mieux que d’avoir passé ton temps sur des contrats de cession de droits ou sur une stratégie marketing alors que le jeu en lui même ne fonctionne pas

En conclusion:

  • Pose toi la question de tes vrais objectifs
  • Cherche à savoir si tu veux te concentrer sur la technique ou pas. L’aspect business / marketing / communication est très important et très intéressant, mais c’est autant de temps qui ne sera pas passé sur le développement du jeu
  • Cherche à savoir si tu préfères continuer seul ou prendre une équipe
  • Que tu recrutes une équipe ou que tu continues tout seul, je pense que la méthode des 2 étapes a des avantages, dont les principaux sont de régler la technique avant d’aller plus loin et de voir si le jeu intéresse les joueurs pour ne pas perdre trop de temps dessus

Qu’en penses tu ?
Et qu’en penses les autres ?

12 commentaires »

Flux RSS des commentaires de cet article.
TrackBack URI

  1. J’ai pensé à une approche plus ou moins similaire:

    Au fur et a mesure que le système de la version « light » avance, je fais plusieurs alpha tests, afin d’avoir un aperçu de la viabilité technique du projet mais aussi de l’intérêt des joueurs.

    Cela me permet d’adapter le jeu si celui-ci ne plait pas aux joueurs ou si de gros problèmes techniques surviennent.

    Une fois la version « light » terminée, je lance officiellement le Bêta test ouvert du jeu.

    Le but est de rassembler la plus grande communauté possible, et de faire connaitre le jeu.

    Si le Bêta test est un succès, je peux envisager la version commerciale.

    A propos de mes objectifs, ce que je vise, c’est de pouvoir être indépendant, en gros avoir ma propre boite de développement de jeux et pouvoir en vivre.

    Le souci, c’est que même si le jeu fait un carton, je ne pourrais pas arriver à tout gérer seul, il va falloir trouver une équipe.

    Comme tu l’as pertinemment dit, il est très difficile de trouver des gens « matures » pour développer le projet, la plus part des gens que l’on recrute abandonnent rapidement ou ne sont pas dignes de confiance (concernant les échéances etc…)

    Si je devais recruter quelqu’un pour le projet, cela serait principalement des graphistes.

    Tout dépends des gens que je rencontrerai, si je tombe sur quelqu’un avec du talent et de de la volonté alors on pourrais lancer le projet a plusieurs.

    Pour la version « light » je vais la faire seul, il s’agit d’avoir un aperçu de la popularité potentielle du projet.

    Après pour les aspects juridiques, bien que cela ne me tienne pas particulièrement à cœur, je vais y penser sérieusement après la Bêta publique.

    Je vais essayer de trouver des gens compétents pour m’aider dans ce domaine, mais j’avoue que tout est encore très flou pour cet aspect.

    Encore merci pour tes précieux conseils.

    Voila pour ce premier commentaire écrit à chaud juste après avoir lu cet article (donc pas très structuré)

    MrNothing.

    Comment by MrNothing — 26 février 2011 - 20:08 - #

  2. Ça marche, tiens moi au courant pour la suite.

    Comment by Dam's — 27 février 2011 - 14:50 - #

  3. Je dirais aussi « Bravo ». Continuer malgré les projets qui ne te satisfont pas, c’est vraiment la clé de la réussite.

    Je sais pas jusqu’ou tu es allé dans le code, tu disais que ça tournait pas bien, mais ça l’air pas mal pour un gars de 20 ans quand même.
    As tu un blog pour qu’on puisse suivre tes aventures ?
    Toi qui cherchais une audience. Si à chaque jeux tu récupères quelques personnes, ça peut t’amener une petite audience déjà.

    Comment by Charles — 1 mars 2011 - 11:03 - #

  4. Bonjour,

    Tu peux aller sur le site du jeu: http://lc-game.com/

    L’avancement du projet est disponible sur le forum du jeu ou sur le site du zéro l’adresse est au début de cet article.

    Pour ce qui est du code, j’ai fait un premier alpha test (avec une cinquantaine de « vrai » testeurs) il y a 2 semaines, le jeu marchait à merveille, coté serveur c’était stable aussi, je ferais un second alpha test bientôt et cette fois je vais essayer de rassembler un maximum de joueurs pour pousser un peut plus le client et le serveur.

    MrNothing

    Comment by MrNothing — 1 mars 2011 - 19:53 - #

  5. Au bout de 5 fails absolus, j’vois pas pourquoi le 6e serait meilleur :mh

    Comment by Galithiel — 3 mars 2011 - 13:56 - #

  6. Galithiel> je ne vois pas en quoi ce sont des fails absolus vu qu’il a appris à chaque fois et que son jeu s’est amélioré à chaque fois.

    Certes d’un point de vue commercial, ce sont des foirages, mais d’un point de vue « apprentissage » ce sont des réussites.

    Comment by Dam's — 4 mars 2011 - 21:04 - #

  7. J’parlais en effet plus de l’aspect commercial et distribution du jeu. Et aux vues du site et de la vidéo de présentation, je n’émettrais personnellement pas de doutes sur la fail attitude de ce projet-ci qui n’est en fait qu’un Dofus en moins bien (Vous imaginez, Dofus, en moins bien, zomg, déjà que là ça craint…).

    Sur les forums de présentation de projets, on retrouve beaucoup la question « Qu’est-ce que ton projet a de plus par rapport aux autres ? » (par rapport à Dofus dans ce cas là), mais j’pense qu’il serait plus judicieux de demander « Qu’est-ce qui ferait partir des gens de leur jeu / réseau social / forum / … pour tout recommencer à 0 sur le tiens, sachant qu’il est nécessairement moins bien et qu’il propose, en général, moins de fonctionnalités / pas de fonctionnalités innovantes ? ».

    Et je pense que celui qui t’as contacté l’a fait pour l’aspect que tu as évoqué dans ta réponse à mon commentaire, à savoir l’aspect « vente » au sens large, et donc pour savoir si son projet pourra se « vendre ».

    Donc, d’après ce que j’ai vu du site, je répondrais (et encore une fois ce n’est que mon avis personnel et il n’engage que moi), non, il n’est pas viable.

    Comment by Galithiel — 9 mars 2011 - 11:12 - #

  8. Je pense que tu n’as pas assez regardé le jeu en détail, tu ne te base sans doute que sur les graphismes et la page d’accueil du site.

    Prenons Dofus pour comparer, certes en terme graphismes je suis loin d’être à leur niveau, et je ne prétends pas me démarquer sur ce point, mais la différence cruciale de mon projet avec Dofus, c’est qu’il est jouable via navigateur, en temps réel, et sans moindre chargement.

    Ce que j’ai tenté de réaliser (et que j’ai plus ou moins approché) ce sont des systèmes du jeu qui s’apparentent plus à Ragnarok ou World of Warcraft qu’à Dofus, qui à son époque était innovant.

    Je ne dis pas que mon jeu va faire un succès absolu, mais de là a dire qu’il n’intéressera personne c’est un manque de clairvoyance sur le projet.

    Comment by MrNothing — 9 mars 2011 - 15:23 - #

  9. Galithiel> ok je comprends mieux.
    La viabilité dans le sens « je vais en vivre à plein temps » n’est clairement pas assurée d’avance (ce qui au passage vaut pour n’importe quel jeu, même les AAA), c’est pour ça que j’ai recommandé de partir sur une version « light » du jeu pour ne pas perdre trop de temps sur le concept si celui ci n’accroche pas.

    De l’autre côté, bosser sur un concept de jeu qui ferait partir les joueurs de leur jeu favori actuel pour celui ci, c’est sûr que c’est mieux, mais c’est inutile si on ne maitrise pas la technique nécessaire (c’est la cause de tous les fameux je-veux-faire-WOW-mais-en-mieux).

    D’où mon approche: faire une version light pour maitriser la technique sans chercher à trop innover sur l’aspect commercial/marketing, et si cette version est un flop alors on peut maintenant faire une V2 qui se focalisera plus sur cet aspect, les difficultés techniques étant résolues.

    Il faut bien séparer deux phases lors de la création d’un jeu: la phase apprentissage et la phase « faire un jeu innovant qui attire du monde ». Faire les deux en même temps c’est souvent casse gueule.

    Tu en penses quoi ?

    Comment by Dam's — 10 mars 2011 - 11:48 - #

  10. [...] Les questions en entraînent d’autres ! En voici une nouvelle qui fait suite à la précédente: [...]

    Ping by Question d’un lecteur : « Comment gérer les droits d’auteur sur un projet amateur qui devrait passer pro ? » | Conquérir le monde ! — 19 mars 2011 - 18:34 - #

  11. Puisque le site est inaccessible, je pense qu’on peut en conclure que j’avais raison.

    Sinon, l’article date, mais je pense que la « phase apprentissage » est depuis longtemps terminée puisqu’il a déjà 5 projets à son actif (un 6e maintenant) et que la phase « faire un jeu innovant qui attire du monde » était en fait celle pour ce jeu là…

    Bref, apparemment il a pas retenu la leçon puisqu’il avait commencé un nouveau projet appelé TC2, et que ce mois-ci il a ouvert un nouveau topic sur le SDZ (http://www.siteduzero.com/forum-83-715356-p1-jeu-multi-3d-agile-heroes.html) pour présenter un énième jeu… Donc on peut en déduire que TC2 a aussi bidé, et quand on voit les réponses sur son topic : « Et pour Akalostra et Guns and Blocs, ton passage à la 3d signe leur arrêt ? » on peut en déduire que son nouveau jeu doit être plus ou moins le 10e du genre…

    En somme, j’trouve ça aux limites du ridicule et de la bêtise de s’évertuer à sortir des jeux bidesques à la pelle. Alors, ça l’amuse peut être de les coder, mais faudrait qu’il arrête de se faire des illusions sur l’avenir de ses jeux.

    En plus de ça, j’trouve complètement idiot de recommencer et encore recommencer de nouveaux projets plutôt que de se tenir sur un seul et de l’améliorer, quitte à le modifier complètement.

    Comment by Galithiel — 8 janvier 2012 - 21:27 - #

  12. Je suis plutôt d’accord avec toi, garde un seul projet pour l’améliorer à fond plutôt que plein de nouveaux projets. Bien sûr, tu gagnes en expérience mais le succès est où ? Soit perfectionniste ! ;) Bon courage ! :)

    Comment by Emma — 4 décembre 2013 - 11:20 - #

Laisser un commentaire

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © par Conquerirlemonde.com. Tous droits réservés.